EuGreenOffice

Le mag Naturel, Bio et Durable

Économiser de l’énergie, ce n’est pas qu’un geste en faveur de notre portefeuille. C’est aussi et surtout un geste écologique qui contribue à freiner la dégradation de la planète. C’est donc un devoir qui concerne tout le monde et qui devrait même devenir un réflexe quotidien. Quel endroit serait le plus approprié pour acquérir les bonnes habitudes d’économiser de l’énergie, si ce n’est notre propre foyer ? Voici 3 pistes faciles, mais efficaces pour réduire la consommation énergétique domestique, et n’oubliez pas qu’il existe des aides d’état sur certains travaux, ce qui réduit d’autant la facture (voir ici pour les détails).

Préférez le ventilateur au climatiseur

En été, l’une des astuces les plus économiques, mais que peu de gens adoptent, c’est d’opter pour un ventilateur plutôt qu’un climatiseur. Pourquoi ? Parce qu’un ventilateur consomme largement moins qu’un climatiseur. En effet, le premier nécessite cinquante fois moins d’énergie que le second. Cet écart paraît impressionnant, presque même incroyable, mais il s’explique par un phénomène simple : les puissances des deux appareils. Effectivement, les appareils de moindre puissance dévorent beaucoup moins d’énergie. Et c’est bien le cas du ventilateur dont la puissance est aux environs de 50 W contre 2500 W pour le cas du climatiseur. Par conséquent, il faut près de 140 heures d’utilisation pour qu’un ventilateur fasse grimper la facture d’un euro, alors que cela prend moins de 3 heures pour le climatiseur. Il est vrai cependant que le ventilateur est moins pratique et confortable, surtout durant les fortes chaleurs d’été, mais il existe une méthode simple qui peut vous aider à aérer la maison : ouvrir les fenêtres en baissant les volets.

Baissez votre chauffage de 1°C

C’est une astuce presque aussi vieille que le monde et elle est même conseillée par EDF elle-même. Malgré cela, les ménages qui l’ont réellement appliquée ne sont pas nombreux. Et pourtant, c’est une technique qui fonctionne, puisqu’en baissant le chauffage de 1°C, on fait une économie de 7% sur la facture d’électricité et cela permet de réduire la quantité de gaz à effet de serre émis dans l’atmosphère. Ce réflexe ne devrait pas trop vous décourager, même en hiver, puisqu’une différence de 1°C sur la température interne de la maison se ressent à peine. Mais si vous vous inquiétez que le froid devienne trop brutal, vous pouvez prendre des mesures comme ne laisser aucun courant d’air circuler dans les chambres et renforcer l’isolation de la maison avant l’arrivée de l’hiver.

Privilégiez l’éclairage naturel

Existe-t-il une source d’énergie plus écologique que le soleil ? Alors, pourquoi ne pas l’exploiter ? En effet, on peut économiser une grande quantité d’énergie en abandonnant l’usage d’éclairages artificiels durant la journée, en faveur de la lumière naturelle solaire. Pour cela, il suffit de rendre les pièces de la maison les plus lumineuses possible, quitte à faire des travaux de rénovation, en y ajoutant par exemple de grandes fenêtres, des baies vitrées, des briques de verre, tout ce qui pourra faire en sorte que l’on n’utilisera des lampes et autres luminaires qu’à la nuit tombée. On peut également peindre les murs des chambres en blanc afin de renforcer l’effet de clarté et permettre aux rayons du soleil de se refléter dans toutes les pièces. L’avantage, c’est que cette technique fonctionne en hiver comme en été.