EuGreenOffice

Le mag Naturel, Bio et Durable

« Être comme chien et chat », une expression bien connue tirée de la relation très particulière existante entre ces deux animaux. On sait qu’ils ne s’entendent pas du tout. Quelles sont les raisons de ces rapports tendus ? Comment y remédier ? Voici quelques éléments de réponses.

Un mode de communication différent

Une des raisons qui justifient la mésentente entre chien et chat porte sur la différence de leurs codes de communication. À simple titre illustratif, lorsque Médor remue la queue, cela indique qu’il est content. Alors que ce geste exprime de la colère chez la gent féline. La soumission et la gentillesse chez le chien se manifestent par le fait de positionner en arrière ses oreilles. Lorsque le chat fait de même, ce n’est pas bon signe. Cela indique qu’il est sur le point d’attaquer. Il existe beaucoup d’autres types de comportements qui pourraient illustrer la différence entre ces deux animaux. Les spécialistes justifient aussi les rapports difficiles entre ces deux animaux par le fait que le chien est considéré par le chat comme un prédateur. Ce qui n’est pas faux étant donné que c’est un grand carnivore. Les problèmes de sociabilité de chaque animal sont aussi en cause. Chats ou chiens, certains d’entre eux ne parviennent pas à s’entendre avec leurs propres congénères. Alors, comment pourraient-ils tolérer la présence d’une autre espèce ? Quoi qu’il en soit, tout n’est pas peine perdue. Il est encore possible de remédier au problème.

Comment faire pour qu’ils s’entendent ?

Les rapports entre ces deux espèces sont étroitement liés à la notion de territoire. Le plus difficile est de faire accepter la présence d’un chien à un chat qui était là le premier. Ce dernier est plutôt possessif et exclusif et il s’en prendra à son nouveau compagnon en ayant le poil hérissé, en le griffant et en manifestant d’autres gestes d’agressivité. Par contre, si c’est le chien qui a occupé les lieux en premier, la situation sera moins explosive. Le chien est beaucoup plus sociable et peut accepter les présences étrangères. Mais par sécurité, il est préférable de l’habituer dès son jeune âge à cohabiter avec un chat.

Les races de chiens qui pourraient être tolérantes envers les chats sont par exemple le Caniche, le Terre-Neuve, le Carlin, le Bouledogue, le Berger Allemand ou autres chiens de berger. Certains sont protecteurs, d’autres plus indépendants, donc, ils ne devraient pas trop y avoir de problème.

Au début, séparez-les dans différentes pièces. L’approche olfactive s’effectuera progressivement. Puis, mettez-les dans une grande pièce ensemble. C’est important pour qu’en cas de problème, l’un ou l’autre puisse s’enfuir. Veillez également à bien respecter les coins repas. Idem pour les coins repos.

Après la résolution de ce problème de territoire, ils deviendront proches comme larrons en foire. Les bêtises à faire ensemble ne seront pas bien loin.

Pour finir, si vous aimez autant les chiens et les chats que vous désirez en adopter, élever un chiot et un chaton ensemble. Il s’agit de la solution la plus simple pour éviter une atmosphère explosive à la maison qui peut même devenir dangereuse.